Xfilrt zinnik

Menu

Xfilrt zinnik

Sexe haute saone monthey

Jaime quon me Lire la suite pour trouver une femme moche. Peuvent aussi être issus dun patronyme Cougnon, «bucheron» ou «homme brutal de cogner, latin cuneare, «serrer avec un coin» : Cougnon, forêt déclive en pointe (Salvan, district de Saint-Maurice, Valais) ; Les Cougnons, maison isolée (Ormont-Dessous, district dAigle, Vaud). Le mot régional coleron, «goulet, couloir par où passe leau» Pégorier  : Dent du Colerin, sommet, 3333m, Glacier du Colerin, Passage du Colerin, 3207m, et Pointe du Colerin, sommet, 3475m, nom monté (Bessans, Haute-Maurienne, Savoie). Avec le suffixe diminutif patois -ettaz : La Coutettaz, faubourg (Morzine, Chablais, Haute-Savoie) ; La Couttetaz, pâturage (Bernex, Chablais, Haute-Savoie). Avec les suffixes diminutifs -et, -ette : Les Combets, hameau (Cohennoz, Val dArly, Savoie) ; La Combette, hameau (Le Glèbe, district de la Sarine, Fribourg) ; Pointe de Combette, 2762m, à la frontière italienne (Val Ferret, Orsières, district dEntremont, Valais, et vallée dAoste) ; Les Combettes, hameau (Le. Vieux français combe, «petite vallée, pli de terrain, lieu entouré de collines combriere, «combe, vallée diminutif ancien français combele, combelle, «petite vallée, vallon gaulois et bas latin cumba, «creux, vallée, vallonnement diminutif cumbilia, racine indo-européenne *kum-bh-, kum-b-, même sens. Patois coumun, de commun, «assemblée communale bas latin communia, «groupe qui gère des intérêts communs adjectif latin communis, «commun». Ancien français cornier, «coin, qui fait le coin ou avec un patronyme Cornier : Cornier, hameau (Moudon, Vaud) ; Cornier, Cornie en 1275, commune et village du Faucigny (La Roche-sur-Foron, arrondissement de Bonneville, Haute-Savoie) ; Grand Cornier, sommet, 3962m (Ferpècle, Evolène, district dHérens, et Zinal, Val dAnniviers. Avec le suffixe diminutif -el : Colatel, clairière avec maison isolée (Lavey-Morcles, district dAigle, Vaud) ; Les Colatels, hameau (Bex, district dAigle, Vaud).

Avec le suffixe diminutif jurassien -atte : La Coeuvatte, affluent de lAllaine qui prend sa source à Coeuve (District de Porrentruy, Jura). Mot régional jurassien Coeuve : Coeuve, Cova en 1136, Cuva en 1175, Coeuve en 1254, Cauva en 1410, anciens noms allemands Kuef, Kufen, et Kuff en 1906, commune et village (District de Porrentruy, Jura) ; Combe de Coeuve, lieu-dit (Courtemaîche, district de Porrentruy, Jura). Double diminutif avec les suffixes diminutifs -ille et -ole : Les Combilloles, hameau (Sainte-Hélène-du-Lac, Montmélian, Combe de Savoie, Savoie). Double diminutif avec le suffixe -illon : Cornillon, hameau (Châtel, Val dAbondance, Chablais, Haute-Savoie) ; Cornillon, petits sommets rocheux (Vionnaz, district de Monthey, Valais) ; Cornillon, Cornilione au xiième siècle, hameau (Fontanil-Cornillon, Chartreuse, Isère) ; Château de Cornillon, Castrum quod dicitur Curnillionis et Cornilons en 1196, Castrum quod. Dérivé avec les suffixes collectifs -aire, -ère, -ière, -ire, -ore, -ure, etc., ancien français couloire, «passage» : Colaire, hameau (Troistorrents, district de Monthey, Valais) ; La Coliore, hameau (Vex, district dHérens, Valais) ; Collères, hameau (Gignod, vallée dAoste) ; Collières, lieu-dit (Granier, Tarentaise, Savoie) ; Les Collières, lieu-dit (La Chaux. Avec le suffixe -eux ; selon Bossard ce terme désigne le prunier de sainte Lucie (Prunus mahaleb), mais celà semble douteux : Le Cornereux, lieu-dit (Coffrane, district du Val-de-Ruz, Neuchâtel). Corna Tacheron, lieu-dit, probablement avec un sobriquet Tacheron (Vuissens, district de la Broye, Fribourg) ; La Cornan, pourrait être un nom de personne, lieu-dit (Montsevelier, district de Delémont, Jura) ; A la Cornaz, lieu-dit (Les Cullayes, district dOron, Vaud) ; La Corniat, maisons isolées (Lutry, district. Dérivés avec les suffixes collectifs -ay, -aye, -et, -ey, -ez, participe passé latin colatum : Le Colliez, lieu-dit en pente raide (Aigle, Vaud) ; Coulay, in Codolada en 991-1025, ancien hameau (Cranves-Sales, Annemasse, Haute-Savoie) ; Les Coulayes, hameau (Rougemont, Pays-dEnhaut, Vaud) ; Les Coulaytes, alpage, et Ruisseau des.

Du latin cuneus, «coin» : Grand Cunay, sommet, 1603m, Petit Cunay, lieu-dit, alpage et sommet, 1548m, Creux dEnfer du Petit Cunay, lieu-dit (Bière, district dAubonne, Vaud). Avec le suffixe diminutif patois -iolaz : Corniolaz, alpage (Chamois, vallée dAoste) ; Corniolaz, ruisseau (Grésy-sur-Isère, Combe de Savoie, Savoie). Ancien français costalet, costelet, cotelet, coutelet, «petit coteau diminutif latin costareta, avec le suffixe -et : Le Cotalet, lieu-dit (Tartegnin, district de Rolle, Vaud) ; La Côtelette, maison isolée en clairière (Baulmes, district dOrbe, Vaud) ; Le Cottelet, lieu-dit en forêt déclive (Meillerie, Chablais, Haute-Savoie) ; Le Coutelet. Ancien français copee, copeie, «action de couper copeis, coupeis, coupier, couppeis, couppier, «bois, taillis copeure, «action de couper les arbres». Ne cherchez pas en moi la top modèle je suis moche et ca le restera toujours. Dérivés avec les suffixes collectifs -ai, -aie, -y : Peut Côtai, lieu-dit en forêt (Rocourt, district de Porrentruy, Jura) ; Le Côtaie, lieu-dit (Montignez, district de Porrentruy, Jura) ; Les Côtaies, forêt déclive (Damphreux, district de Porrentruy, Jura) ; Le Côty, Couty en 1794, alpage, et Forêt. Avec le double suffixe diminutif -illet : Chalet du Covillet, alpage, nom monté au lieu-dit Les Covillets, lieu-dit (Mont de Grange, Abondance, Chablais, Haute-Savoie). Peut-être dun patronyme Covat : Les Covatières, La Vulpillière en 1431, In Covateria seu in Vulpilleria en 1517, hameau (Saint-François-Longchamp, Maurienne, Savoie) ; Les Covats, lieu-dit en forêt (Saint-Légier-La-Chiésaz, district de Vevey, Vaud). Lieu, terrain en pointe senfonçant comme un coin soit en lisière de forêt, soit dans un méandre, soit au fond dun vallon, sommet pointu. Bas latin condamina, condominia, composé du latin cum, «avec et dominium, «propriété, droit de propriété, possession complète dun bien».

Voir aussi Cornebois, Cornecul, Entre deux Cornets, Cornol. Certain de ces toponymes peuvent dériver de cornier, nom commun du cornouiller sauvage (Cornus mas), vieux français corne, latin cornus, «cornouiller arbre de la famille des Cornacées, ou de noms collectifs : du latin cornetum, «lieu planté de cornouillers». Patois écordza, «courroie, lanière, fouet ancien français courgeoie, «courroie escourgée, «fouet de lanières de cuir et patois cordzon, «corde reliant les pieux dune haie ancien français cordel, cordele, cordete, «cordeau corgie, courgie, curgiee, «courroie, lanière latin corrigia, «lacet, courroie (de soulier) ; fouet». Diminutifs avec le suffixe -ette : La Côtette, forêt déclive (Longirod, district dAubonne, Vaud) ; Les Côtettes, forêt déclive (Donatyre, district dAvenches, Vaud). Cucule, lieu-dit en montagne (Saint-Christophe-en-Oisans, Oisans, Isère). Bec du Corbeau, sommet, 1992m, (Collombey-Muraz et Morgins, Troistorrents, district de Monthey, Valais) ; Dent du Corbeau, sommet, 2286m (Notre-Dame-des-Millières, Combe de Savoie, et Saint-Paul-sur-Isère, Tarentaise, Savoie) ; La Lanche du Corbeau, lieu-dit déclive (Entremont, Faucigny, Haute-Savoie) ; La Roche au Corbeau, lieu-dit en forêt (Lucinges, Annemasse, Haute-Savoie) ;.

Même si objectivement je suis moche, ce nest pas pour autant que je ne Lire la suite pour trouver une femme moche. Plan sexe avec une moche de Lille. Le meilleur Rencontre moche Lyon Baise pour moche avec Veronica de Aix-en-Provence Une baise avec une moche hot vers Aix-en-Provence (13, Provence-Alpes-Côte dAzur) avec Veronica une femme moche mais très chaude Je suis seule quasiment toute la semaine et je mennuie souvent alors quelquun peut. Lire la suite pour trouver une femme moche. Le meilleur Rencontre moche Beauvais Rencontre une super moche de Paris Bonjour les amis des moches! Corneili en 1143, Cornaulx vers 1150, Curnaul en 1212, Curnal en 1215, Curnau en 1255, ancien nom allemand Curnau, commune et village (Neuchâtel) ; Cournau, hameau (Mont-Pèlerin, Chardonne, district de Vevey, Vaud) ; Les Curnaux, maisons isolées (Huémoz, Ollon, district dAigle, Vaud).

Forme patoise : La Contamnâ, lieu-dit (Mont-Saxonnex, Faucigny, Haute-Savoie). Pâturage cré par une coupe faite dans une forêt, du patois kopa, français coupe. Avec le suffixe collectif -ey : Le Cocuey, lieu-dit en forêt (La Baume, vallée de la Dranse, Haute-Savoie). Bois, champ ou pâturages possédés et exploités collectivement par une ou plusieurs communautés villageoises. Avec le suffixe diminutif jurassien -at : Coinat, hameau (Rocourt, district de Porrentruy, Jura).

...

Sex francais gratuit le sexe des hommes

Français couloir, «passage étroit, encaissé et abrupt» : Le Grand Couloir, renommé pour ses chutes de pierres (Aiguille du Goûter, vallée de Chamonix, Haute-Savoie) ; Les Grands Couloirs, couloir raide et glaciaire (La Grande Casse, Vanoise, Savoie). Je suis plutot petillante, joyeuse,epicurienne avc un sacre petit caractere mais en Lire la suite pour trouver une femme moche. Forme patoise valaisanne en -oc : Le Coloc, lieu-dit (Salins, district de Sion, Valais). Avec le suffixe -an : Cortelan, hameau (Loisin, Bas-Chablais, Haute-Savoie). Bonjour à tous et surtout à tous les amateurs de femme moche sur Lille. Avec le suffixe collectif -aie : La Combaie, lieu-dit en forêt (Saint-Ursanne, district de Porrentruy, Jura). Avec le suffixe diminutif -au : Coulau, lieu-dit (Ardon, district de Conthey, Valais) ; Les Coullaux, lieu-dit (Chessel, district dAigle, Vaud).

Avec les suffixes -i, -oz : Coppi, lieu-dit (Pailly, district dEchallens, Vaud) ; Coppoz, hameau (Le Mont-sur-Lausanne, district de Lausanne, Vaud). Avec le suffixe -ay : Les Coutalays, pâturage déclive (Morzine, Chablais, Haute-Savoie). Le meilleur Rencontre moche Lille. Ancien français costiere, coustiere, «côte, coteau, flanc adjectif costier, coustier, «montueux latin costarium, «pente ensoleillée, place bien exposée ou de couder, couter, cotter, «pâturage commun du gaulois *coterico Bessat 2007  : Grand Bel Coster et Petit Bel Coster, alpages (Lignerolle, district dOrbe, Vaud) ; Montagne. Avec le suffixe -euse : Pointe des Couloureuses, 2678m (Montvalezan, Tarentaise, Savoie). Avec les suffixes diminutifs patois -eta, -etta, -ettaz : La Combeta, maison isolée (Le Locle, Neuchâtel) ; La Combetta, lieu-dit (Saint-Martin, district dHérens, Valais) ; La Combettaz, maisons isolées (Dingy-Saint-Clair, Bornes, Haute-Savoie). Avec le suffixe péjoratif -asse : Les Coutasses, maisons isolées (Combloux, Haut-Faucigny, Haute-Savoie).

Ancien français coin, «sommet» : Le Coin, sommet pointu (Massif des Diablerets, district dAigle, Vaud) ; Mont Coin, 2539m, et Col du Coin, 2398m (Beaufort-sur-Doron, Beaufortain, et Granier, Tarentaise, Savoie). Le meilleur Rencontre moche Paris Femme moche sur Lille A Lille, Catherine une nana moche et très coquine cherche un homme pour une baise pour moche torride Bonjour mes gros lapins je suis Catherine une fille très très moche qui sassume parfaitement. Ancienne nécropole romaine, cimetière, latin columbarium, «niche pour lurne funéraire». Avec le suffixe collectif -ey : Cortey, lieu-dit (Auvernier, district de Boudry, Neuchâtel). Avec moi vous assurer de baiser une femme moche bien en chair et qui sait soccuper dun homme comme personne. Diminutif avec le suffixe -on : Cotaron ou Costa-Ruz, terrains aujourdhui détruits par l'Arve et qui se trouvaient au pied des falaises de Champel, et où lon cultivait la vigne (Genève). La Colle, peut-être aussi un sobriquet, alpage (Chézard-Saint-Martin, district du Val-de-Ruz, Neuchâtel) ; La Coule, lieu-dit (Saint-Gervais-les-Bains, Haut-Faucigny, Haute-Savoie) ; Coulé, hameau (Bonne, Annemasse, Haute-Savoie) ; Les Coules, lieu-dit (Brenles, district de Moudon, Vaud) ; La Coulée, forêt déclive (La Léchère, Tarentaise, Savoie) ; Les Coulées, lieu-dit (La Sagne, district. Avec les suffixes collectif patois -a, -at, -az : La Coula, lieu-dit et ruisseau affluent de la Broye (Payerne, Vaud) ; Le Coula, maison isolée (Lessoc, Haut-Intyamon, district de la Gruyère, Fribourg) ; La Coulat, lieu-dit (Delley-Portalban, district de la Broye, Fribourg) ; Le Coulat, maison isolée (Estavannens.

Terre indivise appartenant à deux seigneurs ou à un seigneur et un prélat ( condominium puis terre que le seigneur na pas attribuée à un particulier et cultivée directement par ses soins, ou terre appartenant au seigneur et exploitée par la communauté rurale, puis terre. Diminutif avec le suffixe -ignon : Le Corbignon, maison isolée (Montmin, Bornes, Haute-Savoie). Les noms suivants répondent à lune ou lautre de ces définitions : Corb, village disparu avant 1313, Corb en 1177, Corp en 1204, Cors en 1286 (probablement près de Noville, district dAigle, Vaud) ; Corbarex, lieu-dit (Ferreyres, district de Cossonay, Vaud) ; Corbaroche, lieu-dit (Villarsel-sur-Marly, district. Cest aussi une mesure de superficie : Les Coupées, hameau (Foissiat, Bresse, Ain). Ancien français cornet, «coin, recoin, encoignure, pointe peut être aussi un patronyme Cornet : Cornet, lieu-dit, et Roc de Cornet, élévation rocheuse, 1465m (Liddes, district dEntremont, Valais) ; Cornet, hameau (Dingy-Saint-Clair, Bornes, Haute-Savoie) ; Cornet, de Corneto en 1396 (Les Avanchers-Valmorel, Tarentaise, Savoie) ; Pra Cornet et Siernes. Lieu, en général une forêt, où lon entend des coucous (Cuculus canorus), ou bien lieu où croissent des plantes comme la primevères officinales (Primavera officinalis). Cas régime : Covetan, alpage, Bois de Covetan, forêt (Hauteluce, Beaufortain, Savoie et Forêt de Covetan (Notre-Dame-de-Bellecombe, Val dArly, Savoie). Avec le suffixe diminutif -et : Cuculet, ruines (Saint-Christophe-en-Oisans, Oisans, Isère) ; Cuculet, lieu-dit en forêt (Le Monestier-du-Percy, Trièves, Isère) ; Cuculet, hameau (Mont-de-Lans, Oisans, Isère). Avec le suffixe -ou : Cougnou, hameau (Bellevaux, Chablais, Haute-Savoie).

Sexe amatur ebony sexe

Avec le suffixe -an : Combasseran, hameau (Habère-Lullin, Vallée Verte, Haute-Savoie). Français corne, «pointe, angle saillant» : Cornat le Lièvre, Cornat la Lièvre en 1906, cacographie de *Corne à la Lièvre selon Jaccard, maison isolée (Courtételle, district de Delémont, Jura) ; Châble de la Corne, couloir en forêt (Dorénaz, district de Saint-Maurice, Valais) ; Pic de la Corne, 2084m. Avec le suffixe diminutif jurassien -atte : La Combatte, petite combe, dans le Jura (Pleigne, district de Delémont, Jura) ; Les Combattes, lieu-dit (Bourrignon, district de Delémont, Jura). Avec le suffixe diminutif -on, ancien français coignon, «petit coin» ; certains de ces noms sont aussi des patronymes : Le Coëugnon, lieu-dit (Troistorrents, district de Monthey, Valais) ; Le Cugnon, le Cognon en 1289 et 1638, le Cugnon en 1467, le Cugnion en 1599, le Conion. Le meilleur Rencontre moche Nantes, une femme moche dans la région de Lyon. Avec le suffixe diminutif patois -oz : Les Cornions, anciennement Les Cornioz, alpage (Valmeinier, Maurienne, Savoie). Ancien français cornal, cornau, cornaul, «coin, angle, quartier» : Cornau, lieu-dit (Autigny, district de la Sarine, Fribourg) ; Cornaux, Ecclesia Corneoliensis, abbat. Avec le suffixe dépréciatif -ache et le suffixe collectif -ire : Les Combachires, maison isolée (Le Glèbe, district de la Sarine, Fribourg). Je suis Agathe une fille assez moche de Paris qui cherche à rencontrer un homme qui sen fout du petite annonce rencontre sans lendemain physique.

Avec le suffixe diminutif -elin, qui pourrait être dorigine italienne : Combelin, maisons isolées (Saint-Pierre, vallée dAoste). Endroit fréquenté par des corbeaux ou des corneilles, patois corbâ, corbé, corbel, corbó, ancien français corbat, corbel, corbet, corbin, féminin corbe, courbe, latin corvus, «corbeau» ; en montagne il peut aussi sagir de chocards. Probablement de même origine : Corsant, Corsan en 1248, Corzans en 1294, Corsant en 1492, château et hameau (Perrex, Bresse, Ain) ; Corzent, faubourg (Thonon-les-Bains, Bas-Chablais, Haute-Savoie). Enfin disons que je suis pudique dans les mots mais par contre je suis plutôt libéré avec mon corps de moche. Le meilleur Rencontre moche Marseille, rencontre avec une moche ronde sur Le Havre. Le meilleur Rencontre moche Lille, plan cul avec une moche de Dunkerque. Diminutifs avec les suffixes -et, -ette, -y : Le Coutet, hameau (Etoy, district de Morges, Vaud) ; Les Coutettes, lieu-dit (Bullet, district de Grandson, Vaud) ; Couty, hameau (Machilly, la Côte en Chablais, Haute-Savoie). Diminutif avec le suffixe -ette : Condeminettes, lieu-dit (Mathod, district dYverdon, Vaud). Le meilleur Rencontre moche Le Havre. Le terme corbiere, corbière est attesté dans des textes anciens, avec le sens probable de «montagne boisée» : Corbéry, hameau (Ursy, district de la Glâne, Fribourg) ; Corbier, hameau près dune colline boisée (Chavanod, Annecy, Haute-Savoie) ; Le Corbier, hameau, et Col du Corbier, 1237m (Le Biot, vallée.

Je ne me trouve pas très belle et je me suis dis tiens pourquoi sinscrire sur un site de femme moche pour avoir le maximum de chance de rencontrer lhomme parfait. De même sens ou dun patronyme Collioud de même origine que Colliard : Le Collioud, lieu-dit en forêt (La Balme-de-Thuy, Bornes, Haute-Savoie) ; Bois Collioud, forêt de la commune de Versoix (Genève). Avec le suffixe diminutif -ale : Combassales, lieu-dit (Noréaz, district de la Sarine, Fribourg). Je nai jamais eu de chance. Ancien français cornee, «coin latin corneus, «en forme de corne» : La Cornée, lieu-dit (Rebévelier, district de Moutier, Jura bernois) ; Bois de la Cornée, forêt (La Brévine, district du Locle, Neuchâtel) ; Les Cornées, lieu-dit en forêt (Les Bayards, district du Val-de-Travers, Neuchâtel). Diminutifs avec les suffixes -et, -ette : Couvet, Covés en 1300, Coves en 1380, Covet en 1470, commune et village, et Mont de Couvet, hameau et lieu-dit (District du Val-de-Travers, Neuchâtel) ; Couvette, hameau (Fillinges, Genevois, Haute-Savoie) ; Les Couvettes, lieu-dit (La Biolle, district de Chambéry, Savoie) ;. Avec les suffixes -ance, -ence : La Communance, lieu-dit (Develier, district de Delémont, Jura) ; Les Communances Dessous et Les Communances Dessus, hameaux (Le Bémont, district des Franches-Montagnes, Jura) ; La Communence maisons isolées (Estavannens, Bas-Intyamon, district de la Gruyère, Fribourg). Avec assourdissement de d en t, forme savoyarde : La Contamine, hameau (Nâves-Parmelan, Bornes, Haute-Savoie) ; La Contamine, anciennement La Contamine-en-Verse, La Contamine inverse au xviiième siècle, hameau (Saint-Marcel, Moûtiers, Tarentaise, Savoie) ; Les Contamines, lieu-dit (Châtel, Val dAbondance, Haute-Savoie) ; Les Contamines, anciennement Les Contaminées par remotivation, lieu-dit. Combe de Savoie, vallée de lIsère près de Montmélian (Savoie). Le meilleur Rencontre moche Dunkerque, plan baise avec une moche de Marseille.

Forme patoise où le ss est censé rendre le son patois th : Cossaux, hameau (Chamblon, district dYverdon, Vaud) ; Chemin de la Cossette (Arconciel, district de la Sarine, Fribourg). Dérivé avec le suffixe collectif -ay : Les Coverays, hameau de Chamonix (Vallée de Chamonix, Haute-Savoie). Je Lire la suite pour trouver une femme moche. Je mappelle Laura, je recherche une rencontre pour moche sur Dunkerque et je ne dirais pas mon age parce que je suis une femme moche et pudique. Patois kopa, de même sens : Le Copa, clairière (Vernamiège, district dHérens, Valais) ; La Coppe, lieu-dit en lisière de forêt (Ovronnaz, Leytron, district de Martigny, Valais). Dérivés avec les suffixes collectifs -ère, -ire : Combère, lieu-dit (Sembrancher, district dEntremont, Valais) ; Pra Combère, hameau (Ayent, district dHérens, Valais) ; La Combire, pâturage (Nendaz, district de Conthey, Valais). Diminutif ancien français corbelet, bas latin corbellus : Le Corbelet, lieu-dit (Leysin, district dAigle, Vaud) ; Rocher du Corbeley, sommet, 1419m (Saint-Pierre-de-Chartreuse, Chartreuse, Isère). Ancien français coigne, cogne, «coin» : Cogna, commune et village (Clairvaux-les-Lacs, arrondissement de Lons-le-Saunier, Jura) ; La Cogne, lieu-dit en forêt (Bourg-Saint-Pierre, district dEntremont, Valais) ; La Cougne, petit sommet (Lourtier, Bagnes, district dEntremont, Valais) ; Le Cueigne, chalets (Bonneval-sur-Arc, Haute-Maurienne, Savoie) ; Cuénix, maison isolée en clairière (Leysin, district. Français coupe, «action dabattre des arbres dans une forêt en exploitation et par métonymie «la partie de la forêt que lon exploite» : La Coupe, maisons isolées (Dagneux, Dombes, Ain) ; Coupe derrière les Bois, forêt (Coeuve, district de Porrentruy, Jura).

Je suis une femme tout ce quil y a de plus  normal même si jen ai marre. Comba, sommet, 2561m (Saint-Rhémy-en-Bosses, vallée dAoste) ; La Comba, maisons isolés (Nendaz, district de Conthey, Valais) ; Comba Mornay, avec un patronyme Mornay, lieu-dit, et Col de Comba Mornay, 2374m (Champéry, district de Monthey, Valais) ; Comba Plane, lieu-dit (Verbier, Bagnes, district dEntremont, Valais) ; La Combaz, hameau. Colline ou montagne généralement calcaire, avec une végétation maigre de garrigue, friche. Avec les suffixes diminutifs -et, -ette : Le Collioret, lieu-dit (La Chaux, Sainte-Croix, district de Grandson, Vaud) ; La Couluirette, lieu-dit (Granois, Savièse, district de Sion, Valais). Français coteau, «côte peu élevée au-dessus dune plaine, dune vallée vieux français costel, «coteau ancien français costal, costel, cotal, «coteau mot régional coutelle, «petite côte Pégorier ancien français costele, coustelle, coutelle, «petite colline» : Coteau, lieu-dit (Pomy, district dYverdon, Vaud) ; Col du Coteau du Fond, 2681m. Avec le suffixe -eux : Cugnieux, maison isolée (Corcelles-le-Jorat, district dOron, Vaud). Avec le suffixe diminutif -elle : Les Combelles, alpage (Beaufort-sur-Doron, Beaufortain, Savoie).

Lieux de rencontre lirtin haute argovie